Crêpes à l’orange sanguine sans œuf et ma pâte de myrtille à tartiner

lundi 13 mars 2017 / Recettes sans gluten, Goûters, Sucrées

Crêpes à l’orange sanguine sans œuf et ma pâte de myrtille à tartiner

Vous êtes quelques uns à me demander des recettes sans œufs. Je suis tombée sur des oranges sanguines au marché et cela avait pour moi un goût d’enfance que je voulais me réapproprier. Voilà comment est née cette recette de crêpes sans oeufs à l’orange sanguine ! (...après de nombreux essai infructueux, mais ça fait parti du jeu... )

 

Régalez vous, cette recette est pour vous !

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 1 à 2 minutes par petite crêpe

Matériel : une poêle à pancakes

 

Ingrédients secs :

85 g de farine de riz complet

30 g de farine de châtaigne

45 g de fécule de pomme de terre

50 g d’amidon de tapioca exquidia* ou d’amidon de maïs

5 g de poudre lever **(facultatif)

1 pincée de sel

70 g de sucre de canne blond

Graisse de coco pour la poêle

*Trouve sur exquidia.com

 

Ingrédients humides et aromatiques :

190 g de lait de riz

45 g de compote de pomme sans sucre ajouté

45 g de jus d’orange sanguine fraîchement pressé (1 orange environ)

1 c. à café de zeste d’orange sanguine

1/2 c. à café d’extrait de vanille

 

1- Préchauffer le four à 190 °C (th 7)

 

2- Dans un récipient mélanger tous les ingrédients secs à la fourchette.

 

3- Dans un autre récipient mélanger les ingrédients humides et aromatiques au fouet.

 

4- Verser les ingrédients liquides sur les ingrédients secs et mélanger vivement au fouet, jusqu’à obtenir une pâte homogène sans grumeaux.

 

5- Mettre à chauffer la poêle à pancakes avec une goutte d’huile de coco.

 

6-  Verser une petite louche de pâtes dans la poêle, cuire à feu moyen et attendre patiemment que la pâte se solidifie. La retourner délicatement en vous aidant d’une assiette puis cuire l’autre côté.

 

7- Servir avec amour, la crêpe bien chaude accompagnée d’une confiture ou une pate à tartiner maison. Laissez vous tenter par ma pâte de myrtille à la pomme! ici

 

**Allergiques au gluten et coeliaques, la poudre à lever appelée aussi levure chimique, contient le plus souvent un amidon associée à des phosphates chimiques. Veillez donc à ce que cet amidon ne soit pas issu d’une céréale contenant du gluten. Optez pour une poudre à lever sans phosphates, composée de bicarbonate de soude (un agent levant très sain, car alcalinisant pour l’organisme), et d’un composant acide (activateur provenant d’un fruit souvent le raisin). Les phosphates n’étant pas des alliés de notre santé ! J’y reviens dans un prochain article.

 

Ma pâte de myrtille à tartiner

 

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 10 minutes

 

160 g de myrtilles surgelées

120 g de compote de pommes non sucrée

35 g de sucre de canne blond

10 g de farine de riz complet

20 g de lait de riz

 

1- Mélanger dans une casserole, avec une cuillère en bois, la compote de pomme, les myrtilles surgelées et le fructuose. Mettre à chauffer sur feu doux et remuer de temps en temps.

 

2- Une fois les myrtilles bien décongelées, verser la préparation dans un mixeur et mixer pour obtenir une texture lisse et homogène.

 

3- Verser de nouveau dans la casserole, goûter, ajouter du sucre selon votre goût et la qualité sucrante de vos fruits. Réserver.

 

4- Dans un petit bol mélanger la farine de riz avec le lait de riz.

 

5- Verser sur le mélange de myrtilles mixées, mélanger bien au fouet et replacer sur feu doux. Cuire quelques minutes jusqu’à ce que la préparation s’épaississe.

 

6- Laissez refroidir puis verser dans un récipient en verre avec fermeture hermétique et conserver quelques jours au réfrigérateur.

Crêpes à l’orange sanguine sans œuf et ma pâte de myrtille à tartiner

Ma boulange sans gluten . avec Laurent Dran

lundi 13 mars 2017 / Recettes sans gluten

Ma boulange sans gluten . avec Laurent Dran

Voici le sommaire du livre "Ma boulage sans gluten" co-écrit avec Laurent Dran ! Disponible dans la boutique Terre Vivante, en librairie, Fnac et Amazon !

 

pain Mais 04 copie

 

LES PAINS D'ICI...

Baguette multicéréales au levain, Baguette sur poolish, Pain express, Pain au teff, Pain au sarrasin, Pain à la châtaigne, Pain au cacao, Pain noir, Pain en cocotte au sorgho, Pain au quinoa et aux graines de chia, Pain au maïs et au curry, Pain à la cannelle, Pain au cidre , Pain au vin...

 

soda bread 01

 

... ET D'AILLEURS
Pains essènes, Pain à la purée d'amandes blanches (paléo), Pain apéritif (paléo), Pains à sandwichs (paléo), Pains à burgers, Bagels, Pancakes, Pizza, Ciabatta, Soda bread, Galette irlandaise, Pain à la poêle, Blinis, Pains polaires

 

Brioche au miel04

 

LES « BRIOCHERIES »
Crème pâtissière, Pâte briochée, Croissants briochés, Pains briochés au chocolat, Pains aux raisins, Brioches suisses, Brioche au miel

Ma boulange sans gluten . avec Laurent Dran

Ateliers de Cuisine Sans Gluten avec Frédérique

vendredi 10 mars 2017 / Infos gluten

Ateliers de Cuisine Sans Gluten avec Frédérique

Voici les dates de mes ateliers #sansgluten et #sanslait organisés sur Arles ou sa région ! 

 

80€ pour 1 jour de cours de cuisine avec un repas bio inclus. 130€ ce sera tous le week-end (2 repas inclus). Il vous suffit de m'envoyer un email à .

 

Voici les dates prévues pour le printemps 2017 :

 

Samedi 15 avril : le point sur les farines sans gluten: tout savoir! Comprendre comment les utiliser.
26 et 27 mai : 1 jour pain et un jour tartes

 

Eté 2017 : 

 

26 et 27 août : tartes sucrées et salées et goûter rapide

29 et 30 août : pains sans gluten

 

Si vous ne prenez qu'un jour, il sera à choisir parmis ces dates. Les trajets et hébergement ne sont pas inclus.

 

DSC04544

 

Ateliers de Cuisine Sans Gluten avec Frédérique

Ma recette de bugnes pour le carnaval !

mardi 28 février 2017 / Le magazine, Recettes sans gluten, Sucrées

Ma recette de bugnes pour le carnaval !

Jusqu'à ce soir minuit pour les abonnements sur Ulule ! C'est bientôt la fin de cette belle campagne qui est déjà un succès ! Recevoir plus c'est vous donner plus : plus de contenu sur le web, la possibilité de s'abonner en digital que l'on nous demande souvent... L'objectif 150%, c'est possible ! Alors pour les abonnements 2017 c'est maintenant !

 

C’est Carnaval ! Voici la recette succulente de petits beignets inspirés des traditionnelles bugnes. Ma touche personnelle c’est, bien entendu, une recette sans gluten et sans produits laitiers d’origine animale, vous vous en doutez, mais aussi de la bonne huile de coco, du sucre de coco et une touche de châtaigne ! Bon Carnaval !

 

Préparation : 20 minutes

Cuisson : Environ deux minutes par bugne

Matériel : Friteuse ou wok profond

 

40 g d’huile de coco

100 g de farine de riz

110 g d’amidon de tapioca exquidia* ou d’amidon de maïs

30 g de farine de châtaigne

40 g de sucre de coco

1 pincée de sel

8 g de poudre à lever

8 g de gomme de guar** (facultatif)

3 c. à soupe de fleurs d’oranger

2 œufs entiers + 2 jaunes

70 g de lait de riz

1 c. à café de jus de citron

Huile de friture (en fonction de la contenance de votre friteuse ou de votre wok)

3 c. à soupe de sucre glace environ

 

Le sucre glace : Attention le sucre glace contient souvent de l’amidon issu d’une céréale contenant du gluten. Soyez vigilant lors de vos achats. Pour du sucre glace maison, mixer en poudre fine du xylitol ou du fructuose (dispo en mag bio) > voir dossier sucre du Niépi N°6
*Vous trouverez l’amidon de tapioca sur exquidia.fr
**La gomme de guar est facultative mais permet d’apporter plus de moelleux

 

1- Mettre à fondre la graisse de coco dans une casserole. Laisser refroidir sans durcir.

 

2- Dans un saladier à l’aide d’une fourchette, mélanger les farines, l’amidon, le sucre, la poudre à lever, la gomme de guar et la pincée de sel.

 

3- Incorporer à la fourchette, les oeufs 1 à 1, puis les jaunes, la fleur d’oranger, l’huile de coco, et le lait. Mélanger vivement entre chaque ajout, de manière à obtenir un mélange homogène sans grumeaux. Ajouter en dernier, le citron. La pâte est épaisse, il vous faut travailler un peu pour rendre tout cela homogène !

 

4- Chauffer l'huile dans une grande marmite. Plonger la quantité d’une cuillère à soupe de pâte dans l'huile chaude mais non fumante, compter une à 2 minutes par bugnes en les retournant. Vous pouvez si vous le désirez utiliser une poche à douilles cannelée pour former des churros.

 

5- Une fois qu‘elles sont bien dorées, les retirer du bain de friture avec une écumoire en veillant à ne pas vous brûler, et les laisser égoutter sur du papier absorbant. Placer sur un plateau de service, parsemer de sucre glace maison et déguster.

 

Ma recette de bugnes pour le carnaval !

Quelles huiles utilisées pour la cuisson et la friture ?

mardi 28 février 2017 / Infos gluten

Quelles huiles utilisées pour la cuisson et la friture ?

Il existe de nombreuses huiles végétales, mais elles ne peuvent pas toutes être utilisées pour la cuisson. L’huile de noix, de graines de courge, de lin, que l’on recommande beaucoup pour leur bon équilibre en acides gras, ne peuvent pas être utilisées pour la cuisson ! Pourquoi ? A cause de leur point de fumé trop bas. Qu’est ce que le point de fumé ?

 

En fait, la cuisson modifie l’ingrédient. Les « acides gras » composants des huiles, changent en fonction de la température. On classe ainsi les huiles en fonction de leur stabilité à la cuisson. Le point de fumée étant la température à laquelle l’huile chauffée commence à dégager de la fumée, signe que les acides gras qui la composent commencent à se détériorer et deviennent toxiques. Donc si lors de la cuisson, vous oubliez votre poêle et que l’huile fume, c'est qu'elle devient nocive, elle perd aussi de sa valeur nutritive, donc... jetez-la !

 

De manière générale on peut dire que les corps gras d’origine animale, et les graisses végétales riches en acides gras saturés comme l’huile de palme résistent bien à la chaleur. (voilà pourquoi les industriels ont beaucoup exploitée cette dernière, et à quel prix!)

 

Là où ça se complique c’est que le point de fumée d’une huile varie selon qu’elle soit vierge, extra vierge, raffinée, non raffinée, première pression à froid...

 

L'huile d'olive vierge a un point de fumée d’environ 210 ºC, tandis que celui de l'huile d'olive extra-vierge est de 180 à 190 ºC. En générale, les huiles raffinées résistent mieux à la chaleur...mais elles sont raffinées !

Rappel rapide : Huile raffinée : Il existe deux techniques pour extraire les acides gras des oléagineux. Contrairement à la technique mécanique d’extraction de l’huile par pression à froid, la technique de « raffinage » consiste à chauffer et utiliser des solvants le plus souvent chimiques. Le rendement est plus efficace qu’avec la première pression à froid, mais la qualité nutritionnelle est altérée, bien évidemment. Et rappelons que les corps gras sont pour notre organisme des éléments bâtisseurs, source d’énergie, qui sont aussi nécessaires à nos fonctions cognitives !

 

Pour les cuissons à plus haute température, privilégier donc l’huile d’olive vierge douce (au goût neutre pour ne pas dénaturer vos préparations) ou les huiles raffinées, comme le tournesol, la coco, l’arachide, ... Leur point de fumée est plus élevé. Et oui, on le sait la friture n’est pas un mode de cuisson à privilégier et doit rester un plaisir occasionnel ! Vraiment occasionnel...

 

Pour la cuisson de tous les jours, l’huile d’olive vierge douce ou extra vierge (au goût neutre pour ne pas dénaturer vos préparations) et l’huile de coco non raffinée, sont parfaites.

Pour les assaisonnements, faites vous plaisir et varier les saveurs, huile de noix avec votre fromage de cajou, l’huile de noisettes sur un avocat, celle de cameline, de lin, d’ argan...jouer de leur saveur.

Quelles huiles utilisées pour la cuisson et la friture ?