Cake paléo au chou rave et aux noisettes

mercredi 22 février 2017 / Recettes sans gluten, Salées

Cake paléo au chou rave et aux noisettes

Le chou rave est tellement doux que j’ai eu envie de le cuisiner avec de la noisette ! Le cuire avec du jus de pomme permet d’accentuer sa douceur subtilement sucrée, et ce cake, bien que ne contenant aucun sucre ajouté, pourrait tout à fait se proposer en dessert ! A vous de choisir de le servir en entrée pour accompagner votre soupe de panais par exemple, ou au goûter pour une douceur bienfaisante sans sucre !

 

Préparation 20 minutes

Cuisson 20 minutes en cocotte + 30 minutes au four

Moule à cake 25 cm X 9 cm

 

1 oignon

200 g de jus de pomme

2 petits choux raves verts

3 pincées de thym séché*

1 pincée de sauge en poudre*

4 gros oeufs

4 g de poudre à lever

60 g d’huile de cuisson (olive, tournesol, ou coco... au goût neutre) + 1 c. à café pour la cuisson de l’oignon

60 g poudre d’amande

65 g poudre de noisette

1 pincée de sel

95 g de lait de riz non sucré

1 c. à café de jus de citron

*Comme toujours j’utilise les épices Cook qui se trouvent en magasin bio, car ce sont les seuls à ma connaissance qui réalisent des tests en interne pour assurer le consommateur de la présence ou non de gluten dans leurs épices. En plus ils sont pleins de saveurs !

 

1- Eplucher les choux raves et l’oignon. Emincer l’oignon en fines lamelles et couper les choux raves en petits morceaux. Réserver. Séparer les jaunes des blancs d’œufs en conservant les 4 jaunes dans un récipient et 2 blancs dans un autre saladier.

 

2- Faites d'abord revenir l’oignon quelques minutes avec un peu d’huile de cuisson, dans une cocotte en fonte ou un wok, pour le dorer légèrement. Ajouter les morceaux de choux rave, le jus de pomme, la sauge et le thym. Cuire une quinzaine de minutes à feu doux à moyen, jusqu'à ce que le chou rave soit tendre lorsque vous enfoncez une fourchette dedans. Surveiller bien la cuisson car le jus de pomme va s’évaporer et caraméliser légèrement les légumes. Egoutter les légumes si besoin et réserver.

 

3- Préchauffer le four à 180°C (th 6). Au batteur électrique, fouetter les jaunes d’oeufs avec l’huile, la poudre à lever, et le sel pendant quelques secondes. Verser le lait petit à petit sans cesser de battre, puis ajouter la poudre d’amande et la poudre de noisette. Mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène. Réserver.

 

4- Battre en neige ferme les 2 blancs d’œufs avec le citron. Incorporer délicatement les blancs au mélange précédent en plusieurs fois en soulevant la pâte pour l’aérer. Cette étape est cruciale pour obtenir une pâte légère non compacte.

 

5- Verser la préparation dans un moule à cake graisser. Enfoncer légèrement au centre du cake les morceaux de navets et d’oignons égouttés et enfourner pour 30 minutes. Déguster tiède ou froid.

 

chouxrave 4

 

Le chou rave

 

Comme la plupart des crucifères, ce légume bulbeux est une excellente source de vitamine C. Cette vitamine, rappelons le, est essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire, donc parfaitement utile en hiver !

Légume-racine cultivé depuis la préhistoire, le chou rave est parfois appelé colrave mais n’est plus trop présent dans nos cuisines ! Pourtant il est si mignon tout rond et tellement bon ! Par ailleurs, de nombreuses études démontrent que la consommation régulière de crucifères joue un rôle dans la prévention de certains cancers, notamment ceux de l'estomac par la présence de sulforaphane qui possède une action destructrice contre la bactérie H. Pylori qui séjourne dans l'estomac et qui est à l’origine des ulcères et cancers. Aller, parce qu’il est bon et bénéfique, METTONS DU CHOU RAVE DANS NOS ASSIETTES !

 

Niepi2017ulule

 

© Niépi 2017 / Frédérique Barral. Tous droits réservés. Toute reproduction ou utilisation des recettes, des articles et des images sans l'autorisation de l'auteure est interdite.
Cake paléo au chou rave et aux noisettes

Gâteau de châtaigne à la crème chocolat-coco

lundi 20 février 2017 / Desserts, Recettes sans gluten, Sucrées

Gâteau de châtaigne à la crème chocolat-coco

Un beau gâteau léger à la crème chocolatée fondante au goût subtil de coco, pour accueillir ses invités avec un avant goût de gourmandise !

 

Préparation : 20 min pour la mousse + 20 min pour le gâteau
Repos : 2 x 15 min pour la mousse + 10 min pour le gâteau

Cuisson : 10 min pour le gâteau

Matériel : plaque à pâtisserie de 40 X 32 cm

 

Pour la crème chocolat-coco :

3 œufs
100 g de chocolat noir
70 g de sucre de canne blond OU de 60 g de fructuose
25 g de noix de coco râpée
20 g de lait de coco

200 ml de crème de coco épaisse*

 

Pour le gâteau :

25 g de farine de riz complet

25 g de farine de châtaigne

50 g d'amidon de tapioca en poudre** ou de maïs

10 g poudre à lever

4 petits œufs (50 à 60 g chacun)

100 g de sucre de canne blond OU 40g de sucre de canne blond + 50 g de fructuose

Huile de cuisson pour graisser (huile d’olive, tournesol ou coco au goût neutre)

 

 Décoration :

coco râpée, chocolat noir râpé, fleurs d’hibiscus (marque les fleurs à croquer), les premières viollettes blanches de mon jardin !

 

*J’ai utilisé la crème coco de la marque Kara disponible en grande surface.

**J’ai utilisé l’amidon de tapioca en poudre trouvé sur keial.fr Vous en trouverez aussi sur exquidia.com

 

Préparer la mousse

 

1- La veille placer la crème coco épaisse au réfrigérateur.

 

2- Le lendemain, faire tiédir le lait. Puis incorporer la noix de coco râpée et le sucre, mélanger et laisser la coco s'imbiber du liquide.

 

3- Faire fondre le chocolat noir en bain marie. Lorsqu’il est fondu, incorporer les jaunes d'œufs. Incorporer ensuite la noix de coco hydratée sucrée.

 

4- Battre les blancs en neige ferme. Les ajouter délicatement au mélange chocolaté refroidi avec une spatule souple, en mélangeant de haut en bas afin d'aérer la composition pour obtenir une mousse légère. Réserver au réfrigérateur 15 minutes.

 

5- Pendant ce temps, placer les crochets du batteur électrique et un récipient « cul de poule » au congélateur pour 10 minutes. Ce temps écoulé, battre vivement la crème coco avec le bol et les crochets bien froids. La crème va s’épaissir.

 

6- Incorporer délicatement la crème épaissie obtenue avec une spatule souple, à la mousse de chocolat refroidie. Incorporer toujours de haut en bas afin d'aérer la composition et obtenir une mousse légère. Réserver au frais 15 min.

 

Préparer le biscuit

 

1- Préchauffer le four à 210 °C. Séparer les blancs des jaunes d'œufs.

 

2- Fouetter au batteur électrique les jaunes avec 70 g de sucre.

 

3- Mélanger à la fourchette les farines, la poudre à lever et l’amidon.

 

4- Battre au batteur électrique les blancs en neige ferme. Intégrer petit à petit aux blancs battus le reste de sucre sans cesser de battre.

 

5- Incorporer délicatement à la spatule souple, les blancs d'œufs aux jaunes puis ajouter le mélange de farines et amidon.

 

6- Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé légèrement huilée, couler la pâte et cuire 8 à 10 minutes. Laisser reposer au four, porte entrouverte, pendant 5 minutes avant de sortir le gâteau. Détacher le gâteau encore tiède du papier sulfurisé.

 

Montage

 

1- Laisser refroidir le gâteau environ 10 minutes, couper au ciseau de cuisine, les bords afin d’obtenir un rectangle régulier.

 

2- Couper le gâteau en deux rectangles égaux.

 

3- À l’aide d’une spatule souple, badigeonner l’une des deux parties de gâteau, avec les 2/3 de la crème chocolatée. Déposer délicatement le second rectangle de gâteau sur la crème.

 

4- Avec le crème restante, et à l’aide d’une spatule souple, recouvrir les côtés du gâteau.

 

5- Décorer de coco râpée, de chocolat râpé, de fleurs d’hibiscus à croquer et de petites fleurs comestibles de vos balcons et jardins. Conserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

 

Niepi2017ulule

 
© Niépi 2017 / Frédérique Barral. Tous droits réservés. Toute reproduction ou utilisation des recettes, des articles et des images sans l'autorisation de l'auteure est interdite.
Gâteau de châtaigne à la crème chocolat-coco

Et si on mangeait de la Spiruline ?

dimanche 19 février 2017 / Infos gluten, Recettes sans gluten, Salées

Et si on mangeait de la Spiruline ?

On connaît la spiruline, cette algue bleu-vert, sous forme de compléments alimentaires. Pourtant, très peu de personnes l'utilisent pour ce qu'elle est vraiment : un aliment d’une haute valeur nutritionnelle. Pour en savoir plus sur cette cynobactérie - bactérie réalisant la photosynthèse - nous sommes allés dans la ferme "Spiruline Arc-En-Ciel" située à Alès.

 

Dans leur ferme péri-urbaine, voilà maintenant deux ans qu'Émilie et Franck se sont lancés dans l'aventure de la culture de cet organisme singulier situé entre le végétal et la bactérie. Consommateur depuis plus de dix ans de cet aliment d'exception et convaincu de ses propriétés bénéfiques, Franck s'est reconverti comme agriculteur et s'est spécialisé dans la production de cette algue microscopique.

 

La souche de leur spiruline provient, à l'origine, d'un lac sauvage d'Éthiopie. À l'état naturel, cette algue croît dans des eaux chaudes et alcalines. Ici, elle est produite dans les mêmes conditions, sous serre, dans des bassins à 37 °C. Par souci de qualité et de respect Franck et Émilie n'utilisent aucun pesticide, herbicide, insecticide ou fongicide.

 

La culture de la spiruline est simple, minutieuse et respectueuse de cet organisme vivant apparu il y a 3,5 milliards d'années. Récoltée chaque matin de mai à octobre, la spiruline est ensuite égouttée simplement sous presse et séchée grâce à un séchoir solaire à basse température garantissant le maintien de ses nombreuses propriétés. Une transformation en paillettes permet une utilisation quotidienne plus aisée.

 

spiruline2

 

Au Tchad, elle est d'ailleurs consommée traditionnellement sèche. Dans le desert du Kanem, les femmes ont l'habitude de récolter la spiruline qui se développe spontanément à la surface des oueds (cours d'eau temporaire des régions sèches). Cette récolte se fait par tamisage au travers d'un panier en vannerie serrée. Elles la font ensuite sécher sur le sable pour la conserver.

Franck et Émilie nous expliquent que la production commerciale de la spiruline remonte aux années 1970. Elle débute d'abord au Mexique, au Japon puis en Californie.

 

La spiruline serait "l'aliment du troisième millénaire". En effet, outre ses qualités nutritionnelles hors du commun reconnues, comme étant d’un grand intérêt pour lutter contre la faim dans le monde, la spiruline produit à elle seule une forte quantité d'oxygène sans produire de gaz à effet de serre (dans une culture non industrielle). Ce petit organisme vivant, un des premiers maillons de la chaîne de la vie, recèle donc une quantité impressionnante de bienfaits pour notre corps et notre planète. L'engouement pour cette algue à la forme hélicoïdale se développe encore quand, en 1993, un décret chinois stipule que la spiruline favorise la santé humaine. On voit alors des exploitations à échelle industrielle se multiplier : Hawaï, Équateur, Chili, Vietnam, Espagne, Chine...

 

Dès la conférence alimentaire mondiale en 1974 l'Organisation des Nations unies salue la spiruline comme "le meilleur aliment pour l'avenir".

 

spiruline6

 

Depuis 1998, de nombreuses fermes paysannes, proches des principes de culture et de récolte de la ferme paysanne de Franck et Émilie, se sont implantées en France. En 2010 la Fédération des spiruliniers de France voit le jour et regroupe aujourd'hui une centaine de producteurs. À contre-courant des grosses productions, la fédération représente des fermes décentralisées, à échelle humaine et privilégiant les circuits courts, garants d'une production de qualité sans atomisation ni irradiation.

 

Aujourd'hui plus de 5 000 tonnes de spiruline sont produites au niveau mondial chaque année, c'est dire l'intérêt qu'a le monde pour ce petit organisme.

Le Dr Jean Dupire, dans son livre La spiruline un superaliment, paru aux éditions Trédaniel, présente la spiruline comme un aliment riche en nutriments indispensables permettant de compenser les désordres et déséquilibres de notre vie et alimentation modernes. Pendant vingt ans, ce médecin a prescrit de la spiruline aussi bien en France que dans le cadre de missions humanitaires dans des pays malnutris.

 

Pour lui, même si l'apport nutritionnel reste avant tout préventif, la solidité de l'organisme est la condition primordiale au maintien d'une bonne santé. À l'instar de la maison en brique du troisième petit cochon dans le conte, une demeure bien construite résistera sans peine aux attaques des assaillants ! Il présente donc la spiruline comme une aide précieuse pour maintenir notre capital santé. 

 

spiruline recette 1

 

La spiruline se cuisine ! Émilie nous dévoile sa recette préférée.

 

Pesto de spiruline à tartiner

 

2 cuillères à soupe rase de spiruline en paillettes

1 bonne cuillère à soupe d'huile d'olive

2 cuillères à soupe de basilic haché finement

½ petite gousse d'ail haché

2 cuillères à soupe de parmesan (facultatif)

1 filet de jus de citron (à ajuster selon les goûts)

 

➊ Réhydrater les paillettes de spiruline avec 2 cuillères à soupe d'eau.

 

➋ Hacher l'ail. Le mélanger au basilic finement haché. Ajouter la spiruline puis l'huile d'olive. Ajouter un filet de jus de citron. Bien mélanger le tout. Goûter et rectifier selon les goûts en ajoutant du jus de citron.

Servir sur des tartines sans gluten de châtaigne ou de sarrasin.

 

Astuce

Vous pouvez mélanger votre spiruline déshydratée à une sauce pesto sans gluten toute prête.

 

 

Poisson blanc et sa sauce bleutée

 

Il paraît que la spiruline mélangée à du poisson est un repas AUX APPORTS NUTRITIONNELS IDÉALS. Voici notre recette

 

Préparation 20 min

Cuisson 30 min

Pour 4 personnes

 

Prévoir 4 petits plats individuels passant au four

20 cl de crème de soja (sans gluten !)

1 gousse d’ail écrasée

1 bouquet de persil haché

½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

2 pincées de sel et de poivre

2 cuillères à café de paillettes de spiruline

4 filets de poissons blancs (cabillaud, perche, etc.)

1 oignon

Poudre de noisettes

12 pommes de terre à chair ferme (charlotte, ratte, amandine, etc.) de la taille d'un œuf

 

➊ Réhydrater les paillettes de spiruline dans 2 cuillères à café d'eau.

 

➋ Mélanger la crème de soja, la gousse d’ail écrasée, le persil haché,le vinaigre de cidre et l'huile d'olive. Ajouter la spiruline réhydratée. Réserver.

 

➌ Éplucher les pommes de terre. Les disposer dans une casserole d’eau froide salée et porter à ébullition. Cuire 30 minutes. Afin de vérifier la cuisson des pommes de terre, planter une fourchette à l’intérieur. Si celle-ci se retire sans difficulté, les pommes de terres sont cuites. Sinon, poursuivre la cuisson. Préchauffer le four à 200 °C (th. 6-7).

 

➍ Éplucher l'oignon puis le couper en fines rondelles.

 

➎ Dans un petit plat individuel allant au four, déposer l'oignon puis un filet de poisson et les napper de la préparation à la spiruline. Saupoudrer de poudre de noisettes. Renouveler pour les 3 autres filets dans d'autres plats individuels.

 

➏ Mettre au four pendant 20 à 25 minutes selon l'épaisseur des filets de poissons.

Servir avec les pommes de terre bien chaudes, et un filet de jus de citron pour ceux qui le souhaitent.

 

Astuce

Pour ceux qui ne souhaitent pas cuire la spiruline afin d'en conserver tous les bienfaits, il est possible de verser la sauce à température ambiante sur votre poisson chaud tout juste sorti du four. Dans ce cas, avant de mettre au four, verser un filet d'huile d'olive sur le poisson et enfourner?

 

spiruline1

 

Spiruline Arc-en-ciel . 317 chemin de Saint-Brancas . Quartier LA PRAIRIE . 30100 Alès . 06 95 49 60 75 >> www.spirulinearcenciel.fr

 

Les paillettes sont disponibles sur commande par téléphone avec envoi postal, ou directement à la ferme. Le séchage à basse température en fait un aliment de première qualité et la liste des ingrédients met en confiance : 100 % spiruline ! Pour trouver un spirulinier proche de chez vous : Fédération des spiruliniers de France www.spiruliniersdefrance.fr

 

Niepi2017ulule

 

 

© Niépi 2017 / Frédérique Barral. Tous droits réservés. Toute reproduction ou utilisation des recettes, des articles et des images sans l'autorisation de l'auteure est interdite.

 

Et si on mangeait de la Spiruline ?

Petits gâteaux au beurre de cacahuètes et aux noix

samedi 18 février 2017 / Recettes sans gluten, Goûters, Sucrées

Petits gâteaux au beurre de cacahuètes et aux noix

Ce petit gâteau se déguste tiède ou froid pour accompagner votre boisson chaude préférée, devant un bon feu de cheminée au cœur de l’hiver !

 

Pour 8 petits gâteaux

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 10 à 15 minutes

Matériel : Moule à grands financiers de 8 alvéoles

 

55 g de poudre d’amande

70 g de sirop d’agave

30 g de sucre de coco en poudre

2 blancs d’œufs

20 g de farine de riz complet

60 g de beurre de cacahuète non sucré

1 c. à soupe de noix de Grenoble concassées

8 demi-noix de Grenoble

2 petites pincées de sel

1 noix d’huile de cuisson au goût neutre pour graisser les moules (coco, olive...)

 

1- Préchauffer le four à th° 5 (170°C).

 

2- Mélanger à la fourchette, la poudre d’amande avec le sirop d’agave. Ajouter le sucre de coco en poudre et les blancs d’œufs préalablement détendus à la fourchette. Mélanger.

 

3- Incorporer la farine puis ajouter le beurre de cacahuète en mélangeant bien.

 

4- Verser les noix concassées et les mélanger à la pâte.

 

5- Graisser les moules. Verser la pâtes dans chaque alvéole, décorer d’un morceaux de noix et enfourner pour 10 à 15 minutes.

 

6- Ce petit gâteau se déguste tiède ou froid pour accompagner votre boisson chaude préférée devant un bon feu de cheminée au cœur de l’hiver !

 

Astuce gourmande :

Pour faire le plein de gourmandise, vous pouvez remplacer les noix par des pignons de pin et ajouter 1 cuillère à café de pépites de chocolat.

 

 

Niepi2017ulule

 

 

© Niépi 2017 / Frédérique Barral. Tous droits réservés. Toute reproduction ou utilisation des recettes, des articles et des images sans l'autorisation de l'auteure est interdite.
Petits gâteaux au beurre de cacahuètes et aux noix

Cocotte de haricots coco à la muscade et saumon poêlé et ma recette de ketchup !

vendredi 17 février 2017 / Recettes sans gluten, Salées

Cocotte de haricots coco à la muscade et saumon poêlé et ma recette de ketchup !

Quand Yvan Cadiou me demande de photographier ses recettes, je suis toujours ravie. Je le suis encore plus de vous en faire profiter !

 

Pour 8 personnes
Préparation : 20 min

Cuisson : 2 h

 

600 gr net de haricots coco

4 carottes

40 gr de tomates séchées

10 à 12 échalotes

1 clémentine

Un bouquet d’herbes, thym, romatin, laurier queues de persil, le tout attaché

4 tomates ou 20 cl de coulis de tomate

2 cuillères à soupe de ketchup (voir recette)

Sel et poivre

1 c. à s. rase de noix de muscade en poudre Cook

 

1- Laisser les haricots coco enfermés dans un sac pendant 4 à 5 jours afin de les laisser germer, puis écossez.

 

2- Éplucher les carottes puis les couper en 3 ou 4 morceaux. Éplucher les échalotes. Laisser tremper les tomates séchées dans 20 cl d’eau tiède environ 30 min.

 

3- Dans une cocotte sur feu moyen, verser 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive. Une fois chaude, verser les échalotes et carottes, dorer légèrement pendant 10 minutes puis ajouter les haricots coco, mélanger, saupoudrer de muscade, mélanger.

 

4- Ajouter la clémentine, le bouquet d’herbes, les tomates en morceaux ou coulis de tomate, les 3 cuillerées à soupe de ketchup et 20 cl d’eau minérale.

 

5- Laissez mijoter 2 h à 2 h 30. En fin de cuisson, saler et poivrer.

 

J’aime ces haricots coco, réchauffés, le lendemain, avec par exemple, des pavés de saumon poêlés...

 

Un reportage consacré à Yvan sera diffusé demain, samedi 18 février, à 14h45 sur TF1 ! 

 

Ma recette de ketchup sans gluten, pour l'avoir toujours sous la main ! 

 

Préparation 30 min

Cuisson 50 min

 

2 kg de tomates bien mûres

2 oignons

2 gousses d'ail

10 cl de vinaigre de cidre

80 g de sucre de canne

2 cuillères à café de sel

ó cuillère à café rase de poivre blanc moulu

ó cuillère à café rase de poivre noir moulu

ó cuillère à café de piment de Cayenne en poudre sans gluten

 

➊ Laver, essuyer et couper les tomates en six. Peler et émincer les oignons en rondelles. Peler, dégermer et couper en morceaux la gousse d’ail.

 

➋ Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile d’olive. Y faire revenir l’oignon et l’ail jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Ajouter les tomates. Cuire 10 minutes en remuant fréquemment. Mixer pour obtenir un coulis.

 

➌ Verser dans une casserole, ajouter le vinaigre et les épices. Faire cuire à nouveau 30 minutes pour réduire. Ajouter le sucre et remettre sur le feu pendant 10 minutes.

 

➍ Verser dans des bocaux et conserver au réfrigérateur. Ce ketchup se conserve 2 mois au réfrigérateur, de quoi passer l'été tranquille !

 

Niepi2017ulule

 

© Niépi 2017 / Frédérique Barral Yvan Cadiou. Tous droits réservés. Toute reproduction ou utilisation des recettes, des articles et des images sans l'autorisation de l'auteure est interdite.
Cocotte de haricots coco à la muscade et saumon poêlé et ma recette de ketchup !