Crêpes à l’orange sanguine sans œuf et ma pâte de myrtille à tartiner

lundi 13 mars 2017 / Recettes sans gluten, Goûters, Sucrées

Crêpes à l’orange sanguine sans œuf et ma pâte de myrtille à tartiner

Vous êtes quelques uns à me demander des recettes sans œufs. Je suis tombée sur des oranges sanguines au marché et cela avait pour moi un goût d’enfance que je voulais me réapproprier. Voilà comment est née cette recette de crêpes sans oeufs à l’orange sanguine ! (...après de nombreux essai infructueux, mais ça fait parti du jeu... )

 

Régalez vous, cette recette est pour vous !

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 1 à 2 minutes par petite crêpe

Matériel : une poêle à pancakes

 

Ingrédients secs :

85 g de farine de riz complet

30 g de farine de châtaigne

45 g de fécule de pomme de terre

50 g d’amidon de tapioca exquidia* ou d’amidon de maïs

5 g de poudre lever **(facultatif)

1 pincée de sel

70 g de sucre de canne blond

Graisse de coco pour la poêle

*Trouve sur exquidia.com

 

Ingrédients humides et aromatiques :

190 g de lait de riz

45 g de compote de pomme sans sucre ajouté

45 g de jus d’orange sanguine fraîchement pressé (1 orange environ)

1 c. à café de zeste d’orange sanguine

1/2 c. à café d’extrait de vanille

 

1- Préchauffer le four à 190 °C (th 7)

 

2- Dans un récipient mélanger tous les ingrédients secs à la fourchette.

 

3- Dans un autre récipient mélanger les ingrédients humides et aromatiques au fouet.

 

4- Verser les ingrédients liquides sur les ingrédients secs et mélanger vivement au fouet, jusqu’à obtenir une pâte homogène sans grumeaux.

 

5- Mettre à chauffer la poêle à pancakes avec une goutte d’huile de coco.

 

6-  Verser une petite louche de pâtes dans la poêle, cuire à feu moyen et attendre patiemment que la pâte se solidifie. La retourner délicatement en vous aidant d’une assiette puis cuire l’autre côté.

 

7- Servir avec amour, la crêpe bien chaude accompagnée d’une confiture ou une pate à tartiner maison. Laissez vous tenter par ma pâte de myrtille à la pomme! ici

 

**Allergiques au gluten et coeliaques, la poudre à lever appelée aussi levure chimique, contient le plus souvent un amidon associée à des phosphates chimiques. Veillez donc à ce que cet amidon ne soit pas issu d’une céréale contenant du gluten. Optez pour une poudre à lever sans phosphates, composée de bicarbonate de soude (un agent levant très sain, car alcalinisant pour l’organisme), et d’un composant acide (activateur provenant d’un fruit souvent le raisin). Les phosphates n’étant pas des alliés de notre santé ! J’y reviens dans un prochain article.

 

Ma pâte de myrtille à tartiner

 

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 10 minutes

 

160 g de myrtilles surgelées

120 g de compote de pommes non sucrée

35 g de sucre de canne blond

10 g de farine de riz complet

20 g de lait de riz

 

1- Mélanger dans une casserole, avec une cuillère en bois, la compote de pomme, les myrtilles surgelées et le fructuose. Mettre à chauffer sur feu doux et remuer de temps en temps.

 

2- Une fois les myrtilles bien décongelées, verser la préparation dans un mixeur et mixer pour obtenir une texture lisse et homogène.

 

3- Verser de nouveau dans la casserole, goûter, ajouter du sucre selon votre goût et la qualité sucrante de vos fruits. Réserver.

 

4- Dans un petit bol mélanger la farine de riz avec le lait de riz.

 

5- Verser sur le mélange de myrtilles mixées, mélanger bien au fouet et replacer sur feu doux. Cuire quelques minutes jusqu’à ce que la préparation s’épaississe.

 

6- Laissez refroidir puis verser dans un récipient en verre avec fermeture hermétique et conserver quelques jours au réfrigérateur.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.